• La maison près du cimetière

    La maison près du cimetière

     

     

    Résumé: Joyce relisait ce livre chaque fois qu'il souhaitait s'empêcher de dormir. Un roman noir tout ce qu'il y a de plus classique en apparence (Le Fanu fut dans ce genre le seul rival de Wilkie Collins), mais ficelé à l'irlandaise, c'est-à-dire sans marchander sur les ingrédients indispensables: le whiskey, la mort violente... le surnaturel.

    Quelques messieurs plus ou moins distingués aiment à se réunir le soir au club, dans une bouragede des environs de Dublin, pour dire tout le mal qu'ils souhaitent au monde et tout le bien qu'ils pensent d'eux-mêmes... jusqu'au jour où ils se retrouvent ave un quasi-cadavre sure les bras.

    Un thriller particulièrement retors, qui met en scène un fait divers faussement banal pour nous rendre complice du pire; enn nous invitant à nous poser la seule question qui compte: "Comment tuer le temps ?" Que la bonne société victorienne en profite au passage pour se faire déculotter et fesser d'importance ne saurait nuire, on s'en doute, à notre plaisir. Mais Le Fanu a encore d'autres surprises dans son terrible sac - qu'il n'est bien sûr pas question de révéler ici.

    Infos:

    Ecrit par Joseph Sheridan Le Fanu.

    Littérature classique irlandaise.

    Publié en 2004.

    La maison près du cimetière

    Mon avis:

    J'ai été très étonnée d'apprendre que ce roman, publié en anglais en 1863, ne fut traduit en français qu'en 2004 alors qu'il est considéré comme un classique du genre. Je dois dire que cette lecture a été autant plaisante que pénible. Plaisante parce que je me suis plongée dans l'histoire au fur et à mesure des pages et que l'on prend vite le goût de vouloir savoir le fin mot de l'histoire, mais aussi pénible car l'intrigue est très longue à démarrer (pas avant la moitié du livre au moins) et qu'il est très volumineux. Au contraire de ce que j'avais pensé au premier abord, ayant trouvé ce livre dans la catégorie livre d'horreur, on pourrait plus le qualifier de roman policier ou d'intrigues avec un meurtre des suspects et des identités à démasquer.

    « Zombie ThérapieLe chevalier au Lion »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :